23 février 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
23 février 2024
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
logo OTSA

L'église

de Saint-Florentin

Étonnante par ses dimensions imposantes, à la fois gothique et Renaissance, l’église de Saint-Florentin aurait pu être cathédrale, mais faute de moyens, on la priva de nef et elle demeura église…

Les 24 vitraux qui l’habillent sont caractéristiques de l’Ecole Troyenne avec des couleurs franches et lumineuses. Bas-reliefs, statues, décors sculptés transforment le cœur en un véritable musée dédié à l’art du XVIe siècle, où le visiteur évolue entre tradition gothique et maniérisme italianisant.

Le lieu abrite aussi :

  • un remarquable et très rare jubé en pierre (il en subsiste sept en France) daté de 1600 et présentant une structure ouverte à trois arcs,
  • un maître-autel déployant des scènes sculptées en bas-relief du Ecce Homo accompagné d’un rappel de la trahison de Judas, de la crucifixion, de la résurrection et des 4 évangélistes,
  • des stalles (rangées de sièges) avec leurs miséricordes au décor grotesque,
  • Un orgue dont les premières traces datent de 1620. Mis à jour en 1880 et entièrement reconstruit en 1969 dans un style baroque allemand il a fait l’objet d’un relevage en 2011 et fait les beaux jours du Festival international d’orgue tous les étés.

Insolite : il n’y a pas de cloche dans l’église. Elles logent à quelques ruelles de là, dans la Tour des Cloches !

Découvrez notre plaquette L’essentiel de l’église de Saint-Florentin